Pierre Ier de Castille, dit "le Cruel", roi de Castille de 1350 à 1366 et de 1367 à 1369

Celui qui entraîna Charles II de Navarre dans le bourbier des guerres ibériques

 
* Unas páginas del sitio web están en francés. Aparecen en itálica en los enlaces verdes.

Pierre Ier de Castille (1334-1369), 
roi de 1350 à 1366 puis de 1367 à 1369 
(Musée archéologique, Madrid)

 

Pierre Ier de Castille, (1334-1369) est le fils d'Alphonse XI de Castille (1311-1350). Agé de deux ans de moins que Charles II de Navarre, dit "le Mauvais", il devient roi quelques mois après lui, en mars 1350. Les deux monarques sont jeunes, impétueux et voisins.

Charles II et Pierre Ier se rencontreront dès 1350 pour négocier le mariage de ce dernier avec Blanche de Navarre, soeur de Charles II et devenue rapidement veuve du roi de France Philippe VI de Valois. Mais celle-ci refusera de se remarier. Pierre Ier épousera alors Blanche de Bourbon (1339-1361), qu'il enfermera et laissera périr en prison, ce qui en fera un ennemi du royaume de France.

En 1362, il fera signer le traité d'Estella à Charles II, et le forcera ensuite à entrer en guerre contre l'Aragon, pourtant allié de longue date à la Navarre. Charles II cherchera à se dégager de cet étau en négociant secrètement avec Pierre IV d'Aragon (traité d'Uncastillo, 1363).

Mais en 1364, Charles II se rapprochera à nouveau de Pierre Ier en cherchant, comme en 1362, son soutien contre la France. Pierre Ier subissait alors l'opposition armée de son demi-frère bâtard, le comte Henri de Trastamare, allié des Français.

Après la période troublée des premières années 1360, Charles V trouva un judicieux moyen de se débarrasser des Compagnies, ces troupes de brigands qui infestaient le royaume. Il les envoya en Espagne en 1365, avec Du Guesclin à leur tête, afin de soutenir Henri de Trastamare dans sa conquête du royaume de castille. Les Grandes Compagnies pénétrèrent en Espagne en janvier 1366, longèrent la Navarre qui s'était mise en état de défense et mirent en fuite Pierre Ier de Castille en avril 1366. Le comte Henri de Trastamare se fit alors couronner roi sous le nom d'Henri II de Castille. 

Mais Pierre Ier s'allia avec le prince de Galles et Charles II, avec lequel il signa le traité de Libourne le 23 septembre 1366. Il accordait à ses alliés de nombreux avantages en terres notamment s'il parvenait à reconquérir sa couronne. Ce fut fait au printemps 1367 lorsque les troupes d'Henri II furent battues à Nájera le 3 avril.

Ayant reconquis son trône, Pierre Ier ne respecta pas ses engagements et s'aliéna rapidement Anglais et Navarrais. Revenu en Castille, Henri de Trastamare assiégea son demi-frère dans le Château de Montiel et l'assassina le 23 mars 1369.

 

Volver

 

Copyright Bruno Ramírez de Palacios 2014-2017 - Derechos reservados

Cualquier reproducción total o parcial de las páginas de este sitio por cualquier medio o procedimiento, sin el consentimiento del autor o de sus derechohabientes es ilegal (Ley de Propiedad Intelectual RDL 1/1996 y Ley 5/1998). - Toute reproduction intégrale ou partielle des pages de ce site faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite (art. L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle).