Index des lieux mentionnés dans la biographie de Charles II de Navarre

"Charles dit le Mauvais, roi de Navarre, comte d'Evreux, prétendant au trône de France" par Bruno Ramirez de Palacios

 

 

Voir également :

Index des personnages

Index des lieux en France

Index des autres lieux

Index des traités de paix et d'amitié

 

Lieux situés en Espagne (Navarre, Aragon, Castille) :

A

ABALOS (La Rioja, alors en Navarre) – Le village fut occupé par les Castillans de 1379 à 1386.

ABLITAS (Navarre) – Village du sud du royaume, ravagé par Du Guesclin en 1366, lorsqu’il longea le royaume pour aller à Burgos déposer le roi de Castille.

ALAVA (alors en Castille) – Province du Pays Basque. Elle avait été promise à Charles II aussi bien par Pierre le Cruel s’il parvenait à récupérer le trône de Castille (traité de Libourne, 1366) que par Henri II (traité de Santa Cruz, 1366). Charles II envahit la province à l’été 1368.

ALFARO (La Rioja, alors en Castille) – Ville frontalière, promise à Charles II au traité de Libourne en 1366. La ville fut attaquée par les Navarrais en janvier 1379.

ALMUDEVAR (Aragon) – En 1364, un traité navarro-aragonais y fut signé.

ANDARA (Navarre) – Petit port sur la rivière Bidasoa d’où l’on pouvait rejoindre le port de Fontarrabie. Charles II conclut en 1365 des traités commerciaux permettant la circulation des marchandises par ce chemin.

ANDOSILLA (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

ARTAJO (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

AZAGRA (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

B

BARCELONE (Aragon) – Charles II y séjourna en 1372, de retour de Montpellier, chez son beau-frère Pierre IV d’Aragon.

BERNEDO (Alava, alors en Navarre) – Sa forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

BISCAYE (Pays Basque) – Charles II se la fit promettre par Henri de Trastamare en 1363 à Almudévar, au cas où il parviendrait à renverser Pierre le Cruel du trône de Castille.

BORJA (Aragon) – Forteresse non loin de la Navarre, donnée à Du Guesclin par le roi d’Aragon. Charles II y fut faussement maintenu prisonnier lors de la bataille de Nájera en avril 1367.

BRIONES (La Rioja, alors en Castille) – Ville frontalière de la Navarre, revendiquée par Charles II en 1367. Le 31 mars 1379, un traité de paix y fut signé, qui mit fin à la guerre avec la Castille.

BURADON, château (Alava, alors en Navarre) – Situé à l’extrémité occidentale du royaume, le château fut régulièrement l’objet de tensions et de revendications par les Castillans.

BURGOS (Castille) – Ville où résidait souvent le roi de Castille. Charles II y rendit visite au roi de Castille Pierre le Cruel en 1351. En 1371 y fut signé un accord sur la restitution des villes envahies par Charles II en 1368.

C

CALAHORRA (La Rioja, alors en Castille) – Ville frontalière, promise à Charles II au traité de Libourne en 1366.

CARCAR (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

CASCANTE (Navarre) – Ville du sud du royaume, ravagé par Du Guesclin en 1366, lorsqu’il longea le royaume pour aller à Burgos déposer le roi de Castille.

CASTIELFABIB (Aragon) – Forteresse remise aux Navarrais en 1363, en gage de la paix entre Aragon et Navarre. Un traité d’amitié y fut signé en 1364 entre les représentants de Charles II et Pierre le Cruel, roi de Castille.

CONTRASTA (Alava, alors en Castille) – Ville frontalière, envahie par Charles II à l’été 1368 et restituée à la Castille en novembre 1371.

E

ECHARRI-ARANAZ (Navarre) – Porte de sortie de la Navarre vers le Pays Basque castillan. Charles II la fit fortifier dès 1351. Des revues de troupes s’y déroulaient avant leur envoi en Normandie. Charles II y rencontra Henri II de Castille en juin 1374.

ESTELLA (Navarre) – En mai 1362, le traité d’Estella marqua l’engagement de Charles II auprès de Pierre le Cruel. En 1379, Charles II nomma le mercenaire Bertucat d’Albret capitaine d’Estella. Les forteresses d’Estella furent occupées par les Castillans de 1379 à 1386. En janvier 1386, un traité y fut signé avec la Castille qui permit à Charles II de récupérer les forteresses cédées en 1379.

F

FERRERA ou HERRERA (alors en Navarre) – Château frontalier près de San Vicente, occupé à deux reprises par les Castillans.

FITERO (La Rioja, alors en Castille) – Ville frontalière du sud de la Navarre, revendiquée par Charles II.

FONTARRABIE (Fuenterrabía, Pays Basque, alors en Castille) – Port castillan utilisé par les Navarrais pour rejoindre Cherbourg. Charles II y obtint un droit d’accès à la mer en 1364 par le traité de Castielfabib.

G

GENEVILLA (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

GUIPUZCOA (alors en Castille) – Province du Pays Basque, frontalière de la Navarre. Lieu de fréquentes escarmouches. Charles II y recrutait de nombreux mercenaires. La province avait été promise à Charles II aussi bien par Pierre le Cruel s’il parvenait à récupérer le trône de Castille (traité de Libourne, 1366) que par Henri II (traité de Santa Cruz, 1366). Charles II envahit la province à l’été 1368.

J

JACA (Aragon) – La ville fut attaquée par les Navarrais en septembre 1366 en réaction au traité d’alliance franco-aragonaise de Toulouse.

L

LAGUARDIA (Alava, alors en Navarre) – Ville navarraise située non loin de la Castille. Henri II de Castille la revendiqua en 1372. La ville fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

LARRAGA (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

LERIN (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

LESACA (Navarre) – L’on y exploitait des mines de fer.

LOGROÑO (La Rioja, alors en Castille) – Importante ville castillane à la frontière de la Navarre, dont Charles II rêvait de s’emparer. Elle lui fut promise par Pierre le Cruel au traité de Murviedro en 1363 à condition qu’il fasse assassiner Henri de Trastamare. Elle fut à nouveau promise en 1366 par Pierre le Cruel à Charles II s’il parvenait à récupérer le trône de Castille (traité de Libourne). Elle fut promise en parallèle par Henri II de Castille à Charles II pour son soutien contre Pierre le Cruel. Charles II la prit en juillet 1368. La reine Jeanne III la restitua à la Castille en novembre 1371. En 1374, Charles II suborna le capitaine castillan de Logroño, Pedro Manrique, afin qu’il lui remette la ville lorsqu’une guerre surviendrait. En juin 1378, Charles II paya Manrique, mais celui-ci tendit un piège aux Navarrais, qui y essuyèrent une défaite en juillet.

LOS ARCOS (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

M

MILUCE, pont de (à Pampelune) – La répression d’une sédition, en 1351, fut à l’origine du surnom de Charles II, le Mauvais.

MIRANDA DE ARGA (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

MENDIGORRIA (Navarre) – Ville du sud du royaume, qui se rendit par trahison aux Castillans en novembre 1378. Charles II assiégea et reprit la ville en janvier 1379 et se fit livrer les traitres.

N

NAJERA (La Rioja, alors en Castille) – Ville à quelques kilomètres au sud de la Navarre. Le 3 avril 1367, Du Guesclin et Henri II de Castille y furent défaits par les Anglais.

O

OLITE (Navarre) – Une des résidences de Charles II s’y trouvait.

OYARZUN (Pays Basque, alors en Castille) – Port castillan utilisé par les Navarrais pour rejoindre Cherbourg. Charles II y obtint un droit d’accès à la mer en 1364 par le traité de Castielfabib.

P

PAMPELUNE (Navarre) – Capitale du royaume de Navarre. Charles II y résidait au palais de l’évêché. La ville fut assiégée en août 1378 par les Castillans, en vain. Charles II y décéda en 1387 et fut inhumé dans la cathédrale.

PUENTE LA REINA (Navarre) – Marie, fille de Charles II y naquit en 1364 ou 1365.

R

RIOJA, LA – Vallée au sud de la Navarre, ayant autrefois fait partie du royaume et revendiquée par Charles II en 1367.

RONCEVAUX (Roncesvalles, Navarre) – Siège d’un hôpital, où Charles II souhaitait être enterré, selon son testament de 1361. Ses entrailles y furent enterrées en 1387. Le défilé de Roncevaux permettait le passage de la Basse Navarre vers le reste du royaume de Navarre.

RUESTA (Aragon) – Petite ville aragonaise aux confins de la Navarre, que Charles II attaqua en juillet 1362, dans une fausse guerre avec l’Aragon.

S

SALVATIERRA (Alava, alors en Castille) – Ville sur le chemin de Vitoria (Alava), prise par les Navarrais à l’été 1368 et restituée à la Castille en novembre 1371.

SALVATIERRA D’ESCA (Aragon) – Petite ville aragonaise aux confins de la Navarre, que Charles II attaqua en juillet 1362, dans une fausse guerre avec l’Aragon. Elle fut restituée à l’Aragon en 1369.

SAN ADRIAN (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

SAN VICENTE DE LA SONSIERRA (La Rioja, alors en Navarre) – Ville frontalière de la Castille, dotée d’une puissante forteresse. Remise en gages par Charles II à Du Guesclin en 1366 pour garantir le traité de Santa Cruz avec Henri II de Castille, et reprise par les Navarrais en mai 1367 après sa défaite à Nájera. Henri II de Castille la revendiqua en 1372. Un traité de paix entre Navarre et Castille y fut conclu en août 1373, suite auquel le futur Charles III de Navarr épousa Eléonore, fille d’Henri II de Castille. La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1387.

SANGUESA (Navarre) – Charles II y rencontra Pierre IV d’Aragon en février 1364.

SANTA CRUZ DE CAMPEZO (Alava, alors en Castille) – Ville frontalière de la Navarre. Charles II et Henri II de Castille d’y rencontrèrent en décembre 1366 pour s’opposer à Pierre le Cruel (alors roi déposé de Castille) et à ses alliés anglais. Charles II la prit en juillet 1368 et ne la restitua qu’en novembre 1371.

SANTO DOMINGO DE LA CALZADA (La Rioja, alors en Castille) – Ville située non loin de la Navarre. Les rois de Castille s’y installèrent à plusieurs reprises en période de tension avec la Navarre. En mai 1379, Charles II et Henri II de Castille s’y rencontrèrent pour ratifier les traités de paix de Briones, et Henri II y fut empoisonné.

SARTAGUDA (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

SESA (Aragon) – En parallèle des traités entre Aragon et Navarre, une alliance y fut scellée entre Pierre IV d’Aragon et Henri de Trastamare.

SONSIERRA (alors en Navarre) – Bande de terre située à l’ouest de la Navarre, annexée par la Castille en 1461 (villes principales, San Vicente, Laguardia).

SORIA (Castille) – Charles II et Pierre le Cruel s’y entrevirent en 1362. En 1375, l’infant Charles de Navarre, futur Charles III, y épousa Eléonore de Castille. En janvier 1379, Charles II y mena une chevauché en représailles aux attaques castillanes, qui n’eut d’autre effet que d’entraîner une lourde riposte ennemie.

SOS (auj. Sos del Rey Católico, Aragon) – Région aragonaise aux confins de la Navarre, que Charles II attaqua en juillet 1362, dans une fausse guerre avec l’Aragon. Un complot, qui finalement échoua, y fut ourdi en 1363 contre Henri de Trastamare. Pierre IV d’Aragon et Charles II s’y entendirent contre Pierre le Cruel, roi de Castille en 1363. En 1364, un traité navarro-aragonais y fut signé.

T

TIERMAS (Aragon) – Forteresse aragonaise aux confins de la Navarre, que Charles II attaqua en juillet 1362, dans une fausse guerre avec l’Aragon.

TORO (Alava, alors en Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

TREVIÑO (Castille) – Ville et comté proches de la Navarre. En 1374, Charles II en suborna le capitaine afin de se les faire remettre.

TUDELA (Navarre) – Charles II dut y séjourner début 1362 pour des problèmes de santé. Du Guesclin s’en approcha en mars 1366, sur le chemin de Burgos, pour déposer Pierre le Cruel. En 1376, Louis de Navarre partit de Tudela à la tête d’une armée pour reconquérir l’Albanie. En 1379, Charles II nomma l’Anglais Thomas Trivet capitaine de Tudela. La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

TUDUJEN (La Rioja, alors en Castille) – Château frontalier du sud de la Navarre, revendiqué par Charles II.

U

UJUE (Navarre) – Charles II fit ériger l’église d’Ujué en collégiale et y entama l’édification d’une université, jamais achevée. Le cœur de Charles II y fut inhumé en 1387 et s’y trouve toujours.

UNCASTILLO (Aragon) – Un traité y fut secrètement signé en août 1363 entre Charles II et Pierre IV d’Aragon.

URROBI (au nord d’Aoiz, Navarre) – Mines de cuivre et d’argent réouvertes par Charles II en 1362.

V

VERA DE BIDASOA (Navarre) – L’on y exploitait des mines de fer.

VIANA (Navarre) – Forteresse voisine de Logroño. Charles II s’y déplaça pour négocier la remise de Logroño. En novembre 1378, la ville se rendit par trahison aux Castillans. Reprise par Charles II, elle fut envahie à nouveau par les Castillans en février 1379. La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

VIEILLE CASTILLE – Charles II se la fit promettre par Henri de Trastamare en 1363 à Almudévar, au cas où il parviendrait à renverser Pierre le Cruel du trône de Castille.

VITORIA (Alava, alors en Castille) – Ville du Pays Basque, promise à Charles II aussi bien par Pierre le Cruel s’il parvenait à récupérer le trône de Castille (traité de Libourne, 1366) que par Henri II (traité de Santa Cruz, 1366). Charles II la prit en juillet 1368 et ne la restitua qu’en 1373.

Z

ZALDIARAN (Alava, alors en Castille) – Château près de Vitoria, pris par les Navarrais à l’été 1368 et restitué à la Castille en novembre 1371.

ZIORDIA (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

ZUÑIGA (Navarre) – La forteresse fut occupée par les Castillans de 1379 à 1386.

 

Retour à l'accueil


 

Copyright Bruno Ramirez de Palacios 2014-2017 - Tous droits réservés

Toute reproduction intégrale ou partielle des pages de ce site faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite (art. L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle) et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants.