Charles II de Navarre à Mantes-la-Jolie

 

* Unas páginas del sitio web están en francés. Aparecen en itálica en los enlaces verdes.

 

Mantes, patrimoine ancestral de Charles II de Navarre

Mantes-la-Jolie, autrefois Mantes, fut donnée en 1316 par le roi Philippe V à son oncle Louis d'Evreux, père de Philippe d'Evreux et grand-père de Charles II, ainsi que d'autres lieux des Yvelines, Bréval et Montchauvet. Charles II hérita donc de Mantes dès 1343 à la mort de son père. Cette ville, située à l'est de ses possessions du comté d'Evreux et à environ 50 kilomètres de Paris, lui servirait souvent de résidence lors de la gestion de ses affaires françaises.

En février 1354, les plénipotentiaires du roi de France y signèrent le traité de Mantes, qui accordait à Charles II la quasi-totalité du Cotentin et de nombreuses terres à l'ouest du comté d'Evreux, Beaumont-le-Roger, Breteuil, Conches et Pont-Audemer.

Une ville située trop près de Paris

Mantes, située près de Paris, devrait souffrir d'appartenir au roi de Navarre. Elle fut l'une des cibles prioritaires de Charles V dans sa logique de conquête des possessions de son beau-frère navarrais. Le 7 avril 1364, alors que Jean II était mourant et que le Dauphin, futur Charles V, préparait son arrivée sur le trône, la ville fut conquise par surprise par Du Guesclin, qui s'empara de Meulan quatre jours après. La population eut à subir une répression féroce des Bretons de Du Guesclin, à l'époque réputés pour leur cruauté.

Au traité d'Avignon de 1365, Charles II fut contraint d'accepter l'échange de Mantes et Meulan contre la baronnie de Montpellier qui, de l'aveu même du roi de Navarre, valait bien moins.

Vestiges de la famille de Navarre à Mantes

Mantes conserve dans sa collégiale la chapelle de Navarre, fondée par Charles II, dont les vitraux modernes (1903) représentent les principaux membres de cette famille. Le château de Mantes, situé au niveau du parc se trouvant derrière la collégiale, a aujourd'hui disparu. C'est là que naquit le 22 juillet 1361 le fils aîné de Charles II, le futur Charles III de Navarre, surnommé "le Noble".

 

La façade de la collégiale de Mantes
(Yvelines)

La collégiale de Mantes. A gauche, la chapelle de Navarre.

La chapelle de Navarre de la collégiale de Mantes

L'une des verrières de la chapelle de Navarre. De gauche à droite, Jeanne de Navarre (mère de Charles II), Philippe d'Evreux (père de Charles II), Jeanne de France (épouse de Charles II), Jeanne d'Evreux (tante de Charles II et épouse de Charles IV), Charles II et Blanche de Navarre (soeur de Charles II et épouse de Philippe VI)
(cliquer pour agrandir)

L'emplacement de la base du château de Mantes, vu depuis les quais de Seine.

Les restes d'une échauguette de l'époque de Charles V, qui fit restaurer le château à partir de 1364.



Figuration du blason de Charles II
sur l'un des vitraux de la collégiale.

 

Volver

 

Copyright Bruno Ramírez de Palacios 2014-2017 - Derechos reservados

Cualquier reproducción total o parcial de las páginas de este sitio por cualquier medio o procedimiento, sin el consentimiento del autor o de sus derechohabientes es ilegal (Ley de Propiedad Intelectual RDL 1/1996 y Ley 5/1998). - Toute reproduction intégrale ou partielle des pages de ce site faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite (art. L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle).