Une aventure de grande admiration :
la mort de CHARLES II DE NAVARRE 

 

 

Dès les années 1370, Charles II avait été malade à plusieurs reprises et avait fait appel à des médecins dont les noms nous sont parvenus. Début 1386, les passages de médecins et achats d'épices chez des "Boticarios" - boutiquiers ou apothicaires - s'intensifièrent. En octobre 1386, on mentionna clairement la maladie du Roi. Charles II devait décéder dans la nuit du premier janvier 1387.

Sa mort, comme sa vie, reste auréolée de légendes. Plusieurs chroniques soutiennent que, pris d'un froid intense, on l'enveloppa d'un linceul imprégné d'alcool, mais que par la maladresse d'un valet qui en approcha une flamme, le linceul s'embrasa et brûla gravement le Roi qui décéda trois jours après, recevant ainsi comme une punition divine.

Mais des lettres d'époque, écrites par ses proches et peut-être volontairement plus lénifiantes, ne relatent pas cet incident.

 

La dalle funéraire mentionnant les noms des personnages inhumés dans la crypte de la cathédrale de Pampelune, parmi lequels Charles II, décédé le 1-1-1387, "Carolus II (+ I  IAN  MCCCLXXXVII)".

Le doute subsistera donc sur les conditions de sa mort. Il fut inhumé dans la cathédrale de Pampelune. Mais Charles II n'en avait pas pour autant fini avec l'agitation. Le premier juillet 1391, soit quatre ans après sa mort, la plus grande partie de la cathédrale s'effondra, endommageant les tombeaux royaux qui s'y trouvaient. Ce n'est que bien plus tard qu'il trouva le repos dans une crypte de la cathédrale reconstruite, au dessous du magnifique tombeau de son fils Charles III. Le coeur de Charles II fut quant à lui placé dans une urne dans l'église d'Ujué, en Navarre, où il se trouve toujours.

L'urne et le coffret contenant encore de nos jours le coeur de Charles II à Ujué (ils furent exposés à Pau en 2010).

"Aqi esta el coraçon del rei don Karles qui morio en Pamplona la primera noch de jenero layno de la incarnaton de ntro seynnor MLCCCLXXX e VI e rreno XXXVII annos e avia LIIII annos IIII meses et XXII dias. Dios por la merce li faga perdon. Amen."

Ici se trouve le coeur du roi Charles qui mourut à Pampelune la première nuit de janvier de l'an de l'incarnation de Notre Seigneur 1386 (i.e. 1387 dans le calendrier actuel). Il régna 37 ans et avait 54 ans, 4 mois et 22 jours. Dieu par sa miséricorde le pardonne. Amen.

Retour à l'accueil



Version pour mobile

Copyright Bruno Ramirez de Palacios 2014-2017 - Tous droits réservés

Toute reproduction intégrale ou partielle des pages de ce site faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite (art. L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle) et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants.