CHARLES II de Navarre et la Bretagne

 

 

Du temps de Charles II, la Bretagne était un duché indépendant, tiraillé entre deux partis depuis la mort du duc Jean III en 1341. Le parti le parti de Charles de Blois, neveu par alliance de Jean III et allié des Français, et celui de Jean de Montfort, neveu de Jean III et allié des Anglais.

Charles II de Navarre eut des liens très étroits avec la Bretagne, où il fit escale plusieurs fois lors de voyages entre ses terres normandes et la Navarre. Le devenir du duché fut indissociablement lié à ce roi de Navarre. 

Olivier de Clisson, grand seigneur breton, était allié des Anglais par suite de l'exécution de son père par les Français, l'un des hommes forts de Bretagne et l'un des seconds de Jean de Montfort. Il fut l'un des vainqueurs de la bataille d'Auray (septembre 1364) où Du Guesclin fut fait prisonnier. Par le traité de Guérande (1365), Jean de Montfort devient duc de Bretagne sous le nom de Jean IV. Mécontent des récompenses accordées par le duc de Bretagne, Olivier de Clisson basculera peu à peu dans le camp français.

 
Ses rapports avec Charles II de Navarre, qui le surnommait "le vacher", se dégradèrent également. Le considérant comme peu fiable, Charles II monta un stratagème contre lui (juillet 1369) : il fit croire au duc de Bretagne que Clisson était l'amant de sa jeune et jolie épouse, Jeanne Holland. Le duc fit armer trente anglais afin de le faire assassiner. La machination échoua et Olivier de Clisson, averti, se rapprocha encore du camp français. Le duc garda contre Clisson un ressentiment à vie, et cherchera encore à assassiner Clisson en 1393.  

En ce mois de juillet 1369, Charles II s'allia au duc Jean IV de Bretagne. L'accord ne fut jamais écrit, mais les deux souverains respectèrent toujours cette alliance qu'ils avaient jurée. Peu après, Charles II envoya des troupes en Bretagne afin de soutenir le Duc dans son combat contre les brigands anglais qui infestaient le pays.

Olivier de Clisson
(Eglise de Josselin, Morbihan)

En septembre 1376, Charles II maria sa jeune soeur Jeanne à Jean Ier, vicomte de Rohan. Le couple aura un fils, Charles, qui recevra le fief de Guéméné et sera à l'origine de la famille de Rohan-Guéméné.

En 1386, c'est cette fois sa fille Jeanne que Charles II mariera en Bretagne. Jeanne de Navarre épousera Jean IV, veuf de Jeanne Holland depuis 1384, dont il n'avait pas eu d'enfant. Jeanne lui donnera une nombreuse descendance, parmi laquelle Jean V (1389-1442), le prochain duc de Bretagne, qui se trouve donc être le petit-fils de Charles II. 

Par ces alliances, de nombreuses familles nobles de Bretagne comptent aujourd'hui Charles II de Navarre ou sa soeur parmi leurs ancêtres.

Jeanne de Navarre conduisant son fils Arthur au tombeau de son père Jean IV,
duc de Bretagne (Henriette Lorimier, 1806)



Retour à l'accueil



Version pour mobile

Copyright Bruno Ramirez de Palacios 2014-2017 - Tous droits réservés

Toute reproduction intégrale ou partielle des pages de ce site faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite (art. L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle) et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants.