Le procès posthume de CHARLES II de NAVARRE

 

 

Charles II eut le rare privilège de faire l'objet d'un procès posthume de la part du roi de France Charles VI, qui s'ouvrit le 2 mars 1387. 

Convoqué au palais de l'île de la Cité, il fut appelé aux diverses portes du palais par l'huissier du parlement mais ne comparut point, étant mort deux mois plus tôt

En présence de Charles VI, du roi d'Arménie Léon de Lusignan, et d'un parterre de magistrats et de prélats, se déroula un simulacre de procès avec pour seul objectif de confisquer définitivement les terres normandes de la famille de Navarre, en prenant le prétexte d'un crime de lèse majesté. L'accusé étant absent - et pour cause - le Roi ordonna au procureur "qu'il fist dire et proposer ce que bon luy sembleroit". L'acte d'accusation, qui ne fut même pas lu semble-t-il, était simplement composé de la compilation de dépositions dans d'anciennes affaires, remontant à 1356. Charles III de Navarre se vit ainsi confisquer définitivement l'essentiel de ses biens en France.



Retour à l'accueil



Version pour mobile

Copyright Bruno Ramirez de Palacios 2014-2017 - Tous droits réservés

Toute reproduction intégrale ou partielle des pages de ce site faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite (art. L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle) et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants.