Henri II de Castille (Henri de Trastamare), roi de Castille de 1366 à 1367 et de 1369 à 1379

Régicide et fratricide, il trahit et vainquit Charles II mais ne l'emporta pas au paradis

 

Henri II de Castille (1334-1379), 
roi de 1366 à 1367 puis de 1369 à 1379 
(Musée du Prado, Madrid)

 

Henri II de Castille ou Henri de Trastamare (1334-1379) est le fils bâtard d'Alphonse XI de Castille (1311-1350) et le demi-frère de Pierre Ier, roi de Castille de 1350 à 1366 et de 1367 à 1369. 

A partir du début des années 1360, il entrera en rébellion contre son demi-frère, le roi de Castille Pierre Ier, dit "le Cruel". Avec l'aide des Français de Du Guesclin, il réussira à s'emparer une première fois du trône de Castille le 5 avril 1366, avant d'être vaincu par les troupes de Pierre Ier alliées aux Anglais, à la bataille de Nájera, le 3 avril 1367.

Revenu en Castille à la faveur des mécontentements générés par Pierre Ier, il vaincra son frère au château de Montiel et l'assassinera de ses propres mains le 23 mars 1369.

Réinstallé sur le trône, il entrera en conflit avec Charles II de Navarre, dit "le Mauvais", qui avait envahi le Pays Basque castillan à la faveur de précédents traités d'alliances où chacun des deux ennemis, Pierre Ier et Henri II, lui avaient promis ces terres. 

L'intercession du pape Grégoire XI, infatigable promoteur de la paix dans la Péninsule Ibérique, conduira Charles II de Navarre et Henri II à faire la paix et signer un traité matrimonial à San Vicente de la Sonsierra en août 1373. C'est suite à ce traité que l'infant Charles de Navarre, le futur Charles III "le Noble", épousera en 1375 l'infante Eléonore de Castille, fille d'Henri II.

Mais en 1378, Henri II attaqua la Navarre à la requête du roi de France Charles V qui, pendant ce temps, s'emparait de la Normandie. Début 1379, les troupes castillanes prirent le dessus sur les Navarrais, et Charles II fut contraint de signer l'infamant traité de Briones, le 31 mars 1379, où il acceptait l'occupation pendant dix ans de ses principales forteresses par les Castillans.

Charles II se rendit à Santo Domingo de la Calzada mi-mai 1379 afin de ratifier les traités correspondants. Dès le lendemain de l'entrevue entre les deux rois, Henri II se sentit indisposé, et il mourut quelques jours ensuite, le 29 mai. Henri II, déjà régicide et fratricide, avait trahi puis vaincu le roi de Navarre, mais le vainqueur final ne fut pas celui que l'on croyait.

 

Retour à l'accueil

 

Copyright Bruno Ramirez de Palacios 2014-2017 - Tous droits réservés

Toute reproduction intégrale ou partielle des pages de ce site faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite (art. L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle) et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants.